Les avocats

Hannelore Mougin

Hennelore Mougin

Hannelore Mougin

Spécialisée en droit pénal et droit pénal militaire

icone linkedin

Hannelore Mougin est avocat au Barreau de Paris depuis le 5 novembre 2015.

Après une formation en droit privé et carrières judiciaires (Paris-Sud 11), elle a enrichi son parcours universitaire en obtenant un Certificat de Sciences Criminelles et un Certificat de Sciences Criminologiques auprès de l’Institut de Criminologie de Paris (Université Panthéon-Assas Paris II).

Le 9 septembre 2022, elle a obtenu le certificat de spécialisation en droit pénal avec la qualification spécifique droit pénal militaire.

Ce certificat a été attribué à la suite d’un examen de spécialisation organisé par le Conseil National des Barreaux et réunissant un jury composé de deux avocats, d’un universitaire et d’un magistrat, tous spécialistes dans la matière revendiquée.

À ce jour, Hannelore Mougin est le troisième avocat, au niveau national, à avoir obtenu la reconnaissance de cette compétence particulière.

Elle exerce une activité en droit pénal, en droit du dommage corporel, en droit des militaires, en contentieux administratif et en droit de la fonction publique.

EN SAVOIR +

Avant de fonder le cabinet Fidelio Avocats en septembre 2023, elle a rejoint en 2014 le Défenseur des Droits, où elle a pu s’initier aux rouages d’une autorité administrative indépendante et appréhender la problématique de la défense et de la promotion des droits fondamentaux.

Elle a ensuite exercé comme avocat durant sept ans au sein du cabinet MDMH Avocats, cabinet dédié au droit des militaires et des personnels de sécurité intérieure.

Elle a collaboré à ce titre à la réédition, en 2018, de l’ouvrage « Le guide des droits et démarches des militaires » de l’Adefdromil, association de défense des droits des militaires – Aide aux victimes, aux éditions du Puy Fleuri.

Depuis 2017, Hannelore Mougin est membre du bureau de la défense pénale d’urgence du Barreau de Paris.

En 2019, elle a rejoint les listes des Commission de discipline du Centre pénitentiaire de Paris-La Santé.

Docteur en droit public, Maxime Thiébaut est avocat au Barreau de Paris depuis le 8 novembre 2022.

Auditeur-jeune de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN), il est également officier de la réserve opérationnelle dans la Gendarmerie nationale.

Il dispense notamment des formations relatives à la déontologie ou au cadre légal d’emploi de la forme et d’usage des armes par les forces de sécurité intérieure.

Avant la rédaction de sa thèse sur le droit du financement des campagnes électorales, il a été diplômé du master 2 juriste-conseil des collectivités territoriales (Université Panthéon-Assas Paris II).

Il exerce une activité en droit pénal, ainsi qu’en contentieux administratif. Il intervient également en droit public des affaires, en droit de l’urbanisme, en droit électoral, en droit de la fonction publique et en droit des militaires.

EN SAVOIR +

Avant de fonder le cabinet Fidelio Avocats en septembre 2023, il a été juriste dans une communauté d’agglomération, puis une commune, de 2013 à 2016, avec pour missions, l’évaluation du risque contentieux, le traitement et le suivi des affaires juridiques, l’élaboration, la passation et le suivi de l’exécution de la commande publique.

De 2018 à 2019, il a rejoint le Sénat comme collaborateur législatif.

La même année, il a enseigné le droit constitutionnel et le droit administratif en qualité de chargé de travaux dirigés en droit public (Université de Bourgogne).

Lors de sa formation à l’école d’avocats de Paris, Maxime Thiébaut a rejoint le Conseil d’Etat comme « Aide à la décision » au sein du Bureau des référés et des compétences du président de la section du contentieux.

En 2021, au jour de sa prestation de serment, il a rejoint le cabinet MDMH Avocats, cabinet dédié au droit des militaires et des personnels de sécurité intérieure, pour y exercer durant deux années en tant que collaborateur.

Maxime Thiébaut est inscrit depuis 2023 sur les listes du bureau de la défense pénale du Barreau de Paris.

Il enseigne également le droit administratif à l’Université Paris-Cité.

Maxime Thiébaut

Maxime Thiébaut

Maxime Thiébaut

Docteur en droit public

icone linkedin

Maxime Thiébaut

Maxime Thiébaut

Maxime Thiébaut

Docteur en droit public

icone linkedin

Docteur en droit public, Maxime Thiébaut est avocat au Barreau de Paris depuis le 8 novembre 2022.

Auditeur-jeune de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN), il est également officier de la réserve opérationnelle dans la Gendarmerie nationale.

Il dispense notamment des formations relatives à la déontologie ou au cadre légal d’emploi de la forme et d’usage des armes par les forces de sécurité intérieure.

Avant la rédaction de sa thèse sur le droit du financement des campagnes électorales, il a été diplômé du master 2 juriste-conseil des collectivités territoriales (Université Panthéon-Assas Paris II).

Il exerce une activité en droit pénal, ainsi qu’en contentieux administratif. Il intervient également en droit public des affaires, en droit de l’urbanisme, en droit électoral, en droit de la fonction publique et en droit des militaires.

EN SAVOIR +

Avant de fonder le cabinet Fidelio Avocats en septembre 2023, il a été juriste dans une communauté d’agglomération, puis une commune, de 2013 à 2016, avec pour missions, l’évaluation du risque contentieux, le traitement et le suivi des affaires juridiques, l’élaboration, la passation et le suivi de l’exécution de la commande publique.

De 2018 à 2019, il a rejoint le Sénat comme collaborateur législatif.

La même année, il a enseigné le droit constitutionnel et le droit administratif en qualité de chargé de travaux dirigés en droit public (Université de Bourgogne).

Lors de sa formation à l’école d’avocats de Paris, Maxime Thiébaut a rejoint le Conseil d’Etat comme « Aide à la décision » au sein du Bureau des référés et des compétences du président de la section du contentieux.

En 2021, au jour de sa prestation de serment, il a rejoint le cabinet MDMH Avocats, cabinet dédié au droit des militaires et des personnels de sécurité intérieure, pour y exercer durant deux années en tant que collaborateur.

Maxime Thiébaut est inscrit depuis 2023 sur les listes du bureau de la défense pénale du Barreau de Paris.

Il enseigne également le droit administratif à l’Université Paris-Cité.

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner